Dès le début de ma carrière d’assistante, j’ai travaillé en français et en anglais. Personne n’avait pris le temps de m’expliquer les différences de règles de ponctuation dans les deux langues, et pourtant elles étaient bel et bien là et importantes !

Pourquoi les règles de ponctuation sont importantes ?

Pour la simple et bonne raison que si elles ne sont pas respectées, c’est toute la qualité du document qui est compromise, et par extension l’image de marque de la société qui produit ce document.

« T’exagères pas un peu, là ? »

me direz-vous.

Imaginez que votre entreprise est internationale.

Vous devez produire des documents dans les deux langues – français et anglais.

C’est donc votre image de marque à l’international que vous allez véhiculer avec ces documents.

Quelle image véhiculerez-vous alors si votre ponctuation est hasardeuse, incorrecte, non cohérente ? Qu’il y a des « typos » (erreur de frappe), voire même des fautes d’orthographe ?

Rassurez-vous, cependant, car vous êtes au bon endroit !

Voici donc une infographie pour ne plus jamais vous tromper :

En tant qu’assistant.e.s, nous sommes les garant.e.s de ce genre de détails. Il nous appartient de relire, mettre en forme et en page les documents de nos client.e.s ou managers. Il est donc primordial de maîtriser ces règles (plutôt simples, vous en conviendrez) afin de ne pas commettre d’impair et prouver, aussi, votre rigueur et votre minutie 😃.

Et qu’en est-il du point ?

En français, comme en anglais, la règle est identique : un espace après.

Cependant, et pour la petite histoire, lorsque de je travaillais dans un Cabinet d’Avocats britannique, la règle était de mettre deux espaces après un point en anglais.

Pourquoi mettre deux espaces après un point, en anglais ?!

Apparemment, c’était une vieille habitude restée de l’époque des machines à écrire !

Pour faciliter la lecture, l’usage était donc de mettre deux espaces après le point, ainsi on repérait plus facilement les phrases.

En Cabinet d’Avocats, nous avions cette même pratique (au début des années 2000 – je vous vois venir, mais je ne suis pas un dinosaure 😄) ! Elle devait être due au fait que nous travaillions sur de très longs contrats de plusieurs centaines de pages et que les phrases pouvaient être extrêmement longues. Ainsi, en insérant deux espaces, on facilitait aussi la lecture ainsi que le repérage des phrases.

Donc, si vous voyez, dans un document en anglais, deux espaces après un point : ce n’est pas une erreur, c’est accepté – même si assez peu utilisé aujourd’hui.


0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *